Auteurs

L'Esprit frappeur

Newsletter

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Nanotechnologies, maxiservitudes

133 pages Mai 2006

Plus de détails

5,00 € TTC

Attention : dernières pièces disponibles !

Ajouter au panier

On en parle de plus en plus, à propos d'applications dérisoires (crèmes solaires, verres autonettoyants, "objets communicants") ou démoniaques (puces policières, armes "intelligentes", Organismes Atomiquement Modifiés) ; les nanotechnologies manipulent la mat" (le vivant et l'inerte) à l'échelle de l'atome. Comme un jeu de Lego, elles créent de nouveaux matériaux et de nouvelles molécules. À cette échelle, elles réunissent physique nucléaire, biologie moléculaire, chimie et informatique pour créer le Nanomonde totalitaire. Les nanotechnologies (et derrière les "Technologies convergentes"), ne sont pas un projet scientifique, mais politique et philosophique. Un projet d'eugénisme et d'artificialisation de la vie. À Grenoble où le Commissariat à l'énergie atomique ouvre Minatec, "le premier pôle européen pour les nanotechnologies", les simples citoyens de Pièces et Main d''oeuvre critiquent depuis quatre ans ces projets d'homme-machine et de monde-machine. Ils développent ici quelques raisons de leur opposition. Dans ce texte, les mots "politique" et "philosophique" sont à mettre en italique